top of page
  • Apporter une assistance financière aux athlètes 

  • Appuyer la participation des athlètes aux Jeux du Québec

  • Recherche de nouveaux partenaires

 

Objectif principal

 Encourager, reconnaître et aider financièrement les athlètes de la région des Laurentides par l'entremise de bourses annuelles.

Historique

En 1987, le comité organisateur des Jeux du Québec à Saint-Jérôme octroie à Loisirs Laurentides un montant de 25 000$ à remettre en bourses dans le cadre de son Mérite sportif de la même année. En 2007, l’organisme le Fonds de l’Athlète des Laurentides procède à sa première remise officielle de bourses avec un total de 8 620$. Depuis 2007, un montant total de 393,695,00 $ a été remis aux athlètes, entraîneurs, clubs et équipes des Laurentides; clientèles alors ciblées par le Fonds. En 2009, le comité organisateur des Jeux du Québec de Blainville/Rosemère/Sainte-Thérèse remet un montant de 10 000$ au Fonds de l’athlète des Laurentides. Le Fonds entreprend un premier virage en 2012 avec l’intention d’introduire dans l’équation une contribution du secteur privé en plus de celle des MRC et des Caisses Desjardins des Laurentides. Le Fonds passe également de deux à une remise annuelle et identifie les athlètes de la relève comme seule clientèle prioritaire. De 2014 à 2016, le Fonds utilise les services du Conseil de Développement de l’Excellence Sportive des Laurentides (CDESL) à titre de gestionnaire du Fonds. En 2017, le Fonds rejoint à nouveau Loisirs Laurentides afin de diminuer ses frais de gestion. En 2018, le conseil d’administration du Fonds approche Loisirs Laurentides afin de voir la possibilité pour le Fonds d’intégrer complètement Loisirs Laurentides et, par la même occasion, de passer d’un OBNL en règle à un comité de travail. Le Fonds intègre Loisirs Laurentides en 2020 et l’OBNL est dissous officiellement. La pandémie de 2020 oblige Loisirs Laurentides à se tourner vers un mode virtuel pour la présentation de son gala annuel de remise de bourses 2020 et 2021. Pour les remises de 2021 et 2022, à la suite de l’annulation des compétitions pour pratiquement tous les sports, la sélection des boursiers est remplacée temporairement par un concept de tirage au sort. À l’hiver 2022, le comité entame une réorientation de ses activités et développe son nouveau plan stratégique 2022-24.

Autres objectifs
bottom of page